Marie-France Bibeau, Julie Gagnon, Joanie Massé, Martine Monette, Michaël Lalancette, tous parents de la région, y croient et sont déterminés à la créer avec la collaboration de leur commission scolaire. Ils reprennent en fait le flambeau après deux tentatives infructueuses de leurs prédécesseurs. Leur choix est clair :’’L’école alternative que nous demandons n’est pas seulement […]

Marie-France Bibeau, Julie Gagnon, Joanie Massé, Martine Monette, Michaël Lalancette, tous parents de la région, y croient et sont déterminés à la créer avec la collaboration de leur commission scolaire. Ils reprennent en fait le flambeau après deux tentatives infructueuses de leurs prédécesseurs. Leur choix est clair :’’L’école alternative que nous demandons n’est pas seulement un lieu académique, elle est par-dessus tout un endroit où nos enfants auront le privilège de grandir dans un environnement qui s’assurera de leur inculquer le goût d’apprendre dans la société d’aujourd’hui.’’ Ils comptent bien déposer leur projet à la Commission scolaire des Hautes-Rivières, un texte qui tient en haleine par sa fougue et sa clarté. Il faut espérer que la commission scolaire l’accueille plus favorablement, cette fois-ci. Le RÉPAQ l’accueille dans ses rangs et lui assure tout le support nécessaire.

Pour lire le document complet, cliquez ici

Laisser un commentaire